Skip to main content
search
0

Château Gravenhof (Dworp - Tourneppe) • Rapport du Secrétaire général

Chers Amies, Chers Amis,

Comme chaque année à pareille époque, votre secrétaire se voit investi d’une mission des plus flatteuses et des plus agréables, celle de présenter à cette noble assemblée le rapport des activités mises sur pied par le Club Médical de Bruxelles durant l’année écoulée.

Au cours d’une année marquée par l’investiture de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis et celle d’Emmanuel Macron, 25e président de la France, rythmée par la célébration des 60 ans de la signature du traité de Rome et les 30 ans du programme Erasmus, jalonnée par la 23e conférence des Nations unies sur le climat, la COP 23, et le 12e sommet du Groupe des 20, le G 20, mais aussi endeuillée par les morts des attentats terroristes tant en Europe qu’au Moyen-Orient et les victimes des séismes du Mexique et de l’Iran ainsi que du passage de l’ouragan Irma dans les Antilles, c’est néanmoins avec une ardeur sans faille qu’en 2017 le Club Médical a poursuivi sa mission en offrant à ses membres un florilège d’activités culturelles et récréatives de grande qualité qui toutes ont rencontré un écho enthousiaste.
De par leur abondance et leur richesse la recension pourrait en être fastidieuse et seule votre bienveillante attention m’autorise à m’y engager.

Conformément à un cérémonial déjà bien rodé, l’année 2016, année présidentielle de notre consœur Micheline PAQUAY et de son époux Edouard CARLIER, s’est clôturée le dimanche 11 décembre dans le cadre accueillant du château Gravenhof qui nous rassemble encore aujourd’hui.

C’est donc en ces lieux que se déroula l’Assemblée Générale qui vit l’élection du nouveau vice-président en la personne de notre confrère Wladyslaw LOKIETEK et de son épouse Suzanne CHRISTIAENS.
Dans une ambiance de joyeuses retrouvailles et de confraternelle amitié, plus de 70 convives partagèrent de festives agapes au cours desquelles la présidente sortante congratula les membres jubilaires.
Ayant reçu le témoin des mains de sa devancière, Nadine CASIER, présidente 2017, exposa son programme, aboutissement d’une intense année de préparation au cours de laquelle elle fut secondée par les conseils avisés de son époux Pierre LAMBRECHTS et le constant appui des membres du bureau.

Nadine CASIER, la présidente qui nous vient des basses terres où jadis s’affrontèrent les Seigneurs de Meise et de Bouchout s’est secrètement fixé un dessein téméraire, celui d’égaler sinon de dépasser en qualité et en diversité les programmes de ses devancières. Personne dans cette assemblée n’en disconviendra, cet ambitieux projet, porté avec une apparente décontraction mais aussi avec une tenace sagacité, a été couronné d’un succès mille fois mérité.
De notre présidente, gageons que chacun aura pu apprécier, outre la merveilleuse collection de petits foulards, le souriant accueil, l’affable propos et la discrète élégance tout autant que la propension à la recherche d’invités de marque et le penchant pour les voyages hors du commun.
Par ailleurs, elle n’a pas craint de mener son auditoire recueillir la bonne parole tantôt à l’ombre de l’archange saint Michel, tantôt au pied de la sainte reine Elisabeth et même jusqu’aux entrailles du temple dédié à l’évangéliste saint Marc.
Voici donc, brièvement présentées les activités de l’année 2017, dont les détails ont été exposés dans les six éditions de notre Bulletin de Contact.

19 janvier 2017 • Diabète et syndrome métabolique

Le 19 janvier, la conférence inaugurale ramène les plus anciens aux souvenirs des cours du professeur Lederer dont la prodigieuse mémoire parvenait à reproduire mot à mot les notes de son ouvrage.
Le professeur Martin BUYSSCHAERT, interniste de renommée internationale, est quant à lui un pédagogue et un vulgarisateur hors pair qui aborde le sujet du « Diabète et du syndrome métabolique » avec cette qualité d’enseignant qui aplanit les difficultés sans effacer les nuances.
Il fait grand cas de la prophylaxie hygiéno-diététique dans cette pathologie.
Juliette DE SALLE apporte à cette conférence le concours d’un courageux témoignage sur le caractère contraignant de cette affection qu’elle a résumé dans un livre intitulé « Sang sucre ».

22 janvier 2017 • « Parce que c’était lui… »

Le 22 janvier, c’est non sans une certaine jubilation que le CMB partage, à la Comédie Volter, le brillant échange sur les inconstances d’une amitié proverbiale, celle d’un Montaigne royaliste et chrétien et d’un La Boétie révolutionnaire et anarchique que Jean Claude IDÉE a consigné dans « Parce que c’était lui… » sous la forme d’un dialogue ironique basé sur les écrits des deux protagonistes.

4 février 2017 • UKIYO-E les plus belles estampes japonaises

Le 04 février, transportés au pays du Soleil Levant par l’entremise de l’exposition « UKIYO-E les plus belles estampes japonaises » les plus fervents ‘japonisants’ d’entre nous peuvent donner libre cours à leur admiration pour ces « images des plaisirs éphémères bourgeois » nées de la gouge et du pinceau.
Commerciales à leur époque elles engendrèrent le ‘japonisme’, un engouement qui, en Occident, passionna des Manet, Degas, Monet et Rodin.

16 février 2017 • Bruxelles : cohésion ou communautarisme ?

Le 16 février Le CMB reçoit Charles PICQUÉ, une des figures emblématiques de la Région Bruxelloise, mais aussi un passionné de formicidés, de châteaux-forts et de brocantes.
C’est sur le ton de la causerie teintée d’humour que le conférencier aborde au travers de « Bruxelles : cohésion ou communautarisme ? » le problème si prégnant de l’immigration dans la capitale, problème pour lequel il préconise la solution de l’intégration constructive plutôt que celle du repli communautaire destructeur.

26 février 2017 • Picasso.Sculptures

Le 26 février l’exposition « Picasso.Sculptures » initiée par le MoMA de New York a permis aux plus curieux de lever un coin du voile sur le jardin secret du maître espagnol, à savoir son étonnante capacité de faire art de tout et sa relation privilégiée avec la sculpture, alors que la peinture constituait son activité principale. L’occasion de constater combien PICASSO a été un acteur clé dans l’aventure de la sculpture moderne.

1 mars 2017 • Reines de Pique

Le 01 mars, c’est au théâtre Le Public que le CMB vit son deuxième coup de cœur avec « Reines de Pique » de Jean-Marie PIEMME, un road movie statique et bavard, où, dans un dialogue savoureux à la manière de Dom Juan et de Sganarelle, s’affrontent Jacqueline BIR et Janine GODINAS, deux grandes dames de la scène belge embarquées dans une traversée imaginaire vers la terre de Shakespeare.

17 mars 2017 • Histoire des poisons

Le 17 mars, le professeur Philippe HANTSON, urgentiste à l’UCL, nous plonge avec son « Histoire des poisons » dans les ténébreux secrets des Locuste d’hier et d’aujourd’hui et nous tient en haleine par l’évocation de quelques cas cliniques et d’autres plus célèbres qui défrayèrent la chronique judiciaire tant en France qu’en Belgique : de la marquise de Brinvilliers à La Voisin, de l’affaire Lafarge à celle de Bocarmé.

28 mars 2017 • Le jeu de l’amour et du hasard

Le 28 mars, retour à la Comédie Volter pour une comédie des plus 18e « Le jeu de l’amour et du hasard » de MARIVAUX.
Elégance du style, somptuosité de la langue, recherche des décors et des costumes sont réunis en un spectacle subtil et virevoltant pour rappeler que « lorsque l’amour parle il est le maître ».

20 avril 2017 • Lilian et le roi

Le 20 avril, en compagnie de l’historien Olivier DEFRANCE, auteur de « Lilian et le roi », le CMB s’aventure sur un terrain biographique délicat, celui de la seconde épouse du roi Léopold III, princesse roturière à la personnalité aujourd’hui encore contestée. S’appuyant sur des archives inédites et des témoignages de première main, qu’ils soient de la princesse de RETHY elle-même ou de ses filles, les princesses Esmeralda et Bea de Belgique, il réalise de cette épouse royale mystérieuse et méconnue un portrait sans complaisance ni acharnement.

23 avril 2017 • Bonté divine

Le 23 avril Retour au théâtre, mais cette fois à celui de La Valette pour assister à « Bonté divine », un huis clos théologique de la plume de FREDERIC LENOIR, au cours duquel un prêtre, un rabbin, un imam et un moine bouddhiste se révèlent être des hommes comme les autres, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs faiblesses et leurs doutes.
Un moment tonique qui ose les vraies questions.

18 mai 2017 • Perspectives économiques et d’investissements en 2017

Le 18 mai nous recevons THIERRY MASSET, un brillant et élégant diplômé de Solvay, dont le front olympien, les lunettes cerclées et le col blanc affichent d’emblée l’importance des responsabilités qu’il occupe dans le premier groupe de services financiers du Bénélux qu’est l’ING. Son propos sur « Perspectives économiques et d’investissements en 2017 » est somme toute assez rassurant pour l’investisseur qui sommeille en chacun de nous à condition d’y mettre le bémol des liens imprédictibles qui unissent politique et marchés boursiers.
Il faut en effet retenir que lorsque Trump éternue, les marchés boursiers se mettent à tousser !

21 mai 2017 • Jardin botanique de Meise

Le 21 mai, voitures sagement rangées, nous voici prêts à entreprendre une promenade commentée sous les frondaisons du « Jardin botanique de Meise » et dans le cadre nostalgique du château de Bouchout où rode encore l’ombre de l’inconsolable impératrice Charlotte. Dans cette dernière demeure, SANDRINE DE BORMAN opère un tour de magie : réaliser un art de l’herbier en imprimant par martèlement les nervures des plantes dans les fibres d’un tissu. Ce qu’elle appelle le TATAKI ZOMÉ.

15 juin 2017 • Le Théâtre en Belgique

Le 15 juin c’est Olivier MOERENS, un ingénieur viscéralement passionné de théâtre depuis sa rencontre avec Jacques HUISMAN, qui avec clairvoyance pointe du doigt le mal dont souffre « Le Théâtre en Belgique ». Ce mal qui dans nos théâtres répand la terreur, mal dont ils ne meurent pas tous mais dont (presque) tous sont frappés c’est le metteur en scène, lequel par sa distanciation avec l’auteur ne le joue plus mais le commente. Le public populaire, lui, est le grand perdant.

17 juin 2017 • Pays basque sans frontières

Le 17 juin c’est le départ de ce que l’on appelle désormais le petit voyage mais qui cette fois encore enchantera plus de 45 participants.
En route donc pour 7 jours de découvertes sous les couleurs blanche, rouge et verte d’un « Pays basque sans frontières » dont les 7 provinces, à cheval sur l’Espagne et la France, sont unies par la plus ancienne langue d’Europe de l’Ouest : l’euskara. Ce pays vert et donc pluvieux, se dévoile heureusement sous un ciel des plus complaisants.
Les détails de ce voyage ont été recensés dans notre Bulletin.

10 septembre 2017 • Parc Sculptural de Geel

Le 10 septembre nous voici en terre campinoise, aux portes de la capitale scaldienne, en train d’affoler les GPS pour dénicher « Le Centre d’art Voeten » d’Herentals et son pendant, le « Parc Sculptural » de Geel.
Hugo VOETEN, dont les hypermarchés firent florès, se passionnait pour la chasse et pour l’art se laissant guidé par ses coups de cœur et ne revendant jamais rien. Ces œuvres il les rassembla dans une ancienne friche industrielle remarquablement réhabilitée en musée et dans un parc de 15 ha qui entoure la demeure de ce collectionneur aujourd’hui décédé. Deux constantes s’en dégagent : un intérêt pour les artistes bulgares et pour Arno Breker entré dans l’histoire comme le sculpteur préféré d’Hitler.

11 novembre 2017 • Rites et Ancêtres - Europalia

Le 11 novembre nous voici, par le biais de la biennale EUROPALIA, en plein Pacifique, sur l’archipel indonésien de plus de 17.000 îles dont l’immense diversité culturelle et linguistique trouve son unité dans l’importance accordée aux ancêtres lesquels définissent la position sociale d’un individu, lui assurent un présent harmonieux et un futur protégé. C’est ce que met en valeur l’exposition « Rites et Ancêtres ».

14 novembre 2017 • Chrétiens du Moyen-Orient à l’heure de l’Islam

Le 14 novembre, pour la messe commémorative des membres défunts célébrée en présence d’une assemblée très nombreuse par le P. Bernard POTTIER, nous sommes réunis, et c’est une première, dans la chapelle du Centre Saint Marc.
La conférence de Christian CANNUYER qui lui succède aborde avec une grande perspicacité et une précieuse connaissance de terrain le problème des « Chrétiens du Moyen-Orient à l’heure de l’Islam ».
Ce sont quelques 7 à 18 millions de chrétiens, soit 4 à 8% de la population, qui vivent au Proche-Orient arabe et y forment des communautés autochtones, certes très divisées depuis des siècles, mais dont l’origine remonte au début du christianisme.
Paradoxalement, l’orateur affirme, Daech excepté, qu’il n’y a pas de stratégie de persécution systématique à leur égard mais bien des violences, des injustices, des discriminations.
Élément d’équilibre indispensable dans la région de par leur connaissance des conjonctions signifiantes entre islam et christianisme, les chrétiens du Proche-Orient sont principalement menacés d’extinction par le seul fléau de l’émigration.

26 novembre 2017 • Maison de la Musique à Hoeilaart

Le 26 novembre, dans la Maison de la Musique à Hoeilaart, l’interprétation des trois concertos pour deux pianos de Bach, Liszt et Stravinsky par le sympathique couple formé par Claudine ORLOFF et Burkard SPINNLER est un moment de grâce et de communion artistique particulièrement chaleureux qui met un brillant point final à ce programme culturel.

Il convient encore de mentionner que, sous la houlette de Guy LEDENT, et sur des circuits conçus par Jean ALAERTS, Jean-Claude BOLLAERTS, Roselyne BUISSERET, Charlotte DE COCK et Michel GOETHALS, les Toubibs Recyclés, alias Vélocipédistes cultivés, ont pédalé avec frénésie et de plus en plus souvent avec assistance électrique dans les régions de la Voer, des Pommiers, des Chicons, du Brabant limbourgeois et de la Samme.
Mentionnons également que Charles JULIENS et Lénie NATAN ont continué à gérer avec régularité et succès les réunions mensuelles de bridge et que notre Webmaster Philippe DE SALLE a maintenu avec constance la présence du Club sur la Toile de l’Internet.
Mentionnons et remercions, enfin, ceux et celles qui se sont dépensés sans compter pour que 2017 soit une parfaite réussite, notre trésorier Jacques BROCHIER pour le soin diligent apporté à la gestion de nos finances, notre secrétaire adjointe et patiente épouse, Colette, pour le bienveillant concours fourni à l’accueil et au secrétaire dans la réalisation de sa tâche et vous-mêmes, Chers amis, pour l’indispensable
et précieux soutien apporté par votre présence.

Chers Amies, Chers Amis
Les meilleures choses ayant une fin, je termine ici ce dernier rapport de mon mandat de secrétaire, non sans vous inviter à vous joindre à moi pour exprimer notre chaleureuse gratitude à Nadine CASIER et à son époux Pierre LAMBRECHTS, notre dynamique et toujours fringant couple présidentiel, pour la variété et la qualité remarquable du programme qu’ils nous ont offert au cours de cette année 2017 et qui ne compte pas moins de sept conférences, deux visites d’exposition, deux journées culturelles (Meise, Herentals et Geel), trois spectacles, un concert, deux voyages hors du commun, l’un au Pays Basque et l’autre aux Etats-Unis, ainsi que cinq balades vélo et une saison de bridge, programme qui a rencontré un succès sans faille.

Que, selon la formule consacrée, 2018 leur permette, de retrouver aux côtés des leurs la quiétude et la sérénité que leur mandat présidentiel aura sans doute bousculé à plus d’une occasion.

 

Docteur Alain DE COCK
secrétaire général

About cmbxl.be